• Quand le désir devient réalité " les météorites "

    Quand le désir devient réalité " les météorites "
    Il y a quelques semaines je vous parlais mon premier "objet du désir", les météorites de Guerlain. Je vous racontez également comment je tournais autour depuis des mois sans avoir le déclic de passer à la caisse.Hé bien voila c'est chose faite les voila enfin en ma possession.

    Quand le désir devient réalité " les météorites "

    Quand le désir devient réalité " les météorites "

     

     

    Première chose qui m'a séduite, le packaging. La boite en métal avec la fleur sur le bouchon, à la fois class et intemporel est juste magnifique. Puis vient l'odeur, douces et discrètes on reconnait les notes de violettes caractéristiques des produits Guerlain. Passons aux perles en elles même. Elle sont de 5 couleurs : vert, violet, blanc nacré, jaune et rose subtilement nacrée pour la couleur 01. Elles ne sont pas couvrantes mais plutôt translucide.

    Quand le désir devient réalité " les météorites "

     

    Pour ma part je les utilise avec mon gros pinceau Make Up For Ever que je balaye sur tout le visage après mon fond de teint. Elle me sert donc de poudre libre pour matifier et optimiser la tenue de mon fond de teint et donne un léger effet glowy à ma peau. Comme je disais il n'y a aucune couvrance mais elle matifie très bien donc pour moi elles font très bien leur boulot mais mérite l'application d'un fond de teint avant pour celle qui n'on pas la peau parfaite.

    Quand le désir devient réalité " les météorites "

     

    En conclusion elles font maintenant partie de ma routine maquillage et des produits que je rachèterais, que je vous détaillerais quand elle sera au point. J'en suis pleinement satisfaite autant pour l'objet que pour l'efficatée du produit.


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :